Les éditos

Événements climatiques extrêmes, guerre en Ukraine, la crise sanitaire et ses impacts qui perdurent ou encore les élections présidentielles françaises… L’année 2022 a été riche en événements qui ont eu des répercussions sur le secteur de l’énergie, que ce soit au niveau de l’explosion des coûts des énergies fossiles ou sur la nécessité d’accélérer dans le déploiement de plans de décarbonation. En France, plusieurs stratégies dans différents secteurs (industrie, transports, bâtiment, etc.) ont été annoncées et font logiquement suite aux réflexions et actions dévoilées en 2021. La notion de sobriété énergétique a…

Lire la suite

Un bouclier tarifaire à contre-courant

Selon l’objectif affiché par la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), 38 % de la chaleur consommée en France devra être d’origine renouvelable à horizon 2030. En 2020, la part de chaleur renouvelable atteignait difficilement les 23 %. Si depuis deux ans, la filière bois-énergie a retrouvé quelques couleurs, le rythme de croissance actuelle doit être multiplié au moins par deux. La hausse du prix des énergies fossiles, en particulier du gaz, est une des raisons principales de cette nouvelle dynamique. Comme l’a souligné Mathieu…

Lire la suite

Une COP comme les autres ?

Le 6 novembre s’est ouverte la 27e Conférence des Parties (COP27) à Charm el-Cheikh (Égypte). Un événement planétaire désigné comme le plus grand rassemblement annuel sur l’action climatique mais qui au final laisse, d’édition en édition, de plus en plus dubitatif. Tout d’abord par la présence de Coca Cola comme sponsor principal. Si ce géant des sodas se targue de vouloir atteindre la neutralité carbone en 2050, il reste surtout le premier émetteur de plastique au monde, selon un rapport de l’ONG Break Free From Plastic. La présence de plus de 630…

Lire la suite

Un traité et une clause aberrants

Après les annonces récentes de l’Espagne, l’Allemagne, les Pays-Bas ou encore la Pologne de vouloir se retirer du Traité de la Charte sur l’énergie (TCE), la France a décidé le 21 octobre de leur emboîter le pas. Signé en 1994 par une cinquantaine de pays, le TCE contient des dispositions permettant aux multinationales et aux investisseurs d’attaquer en justice les gouvernements dès lors que ces derniers modifient leurs politiques énergétiques dans un sens contraire à leurs intérêts. Cet accord international pourrait ainsi freiner la…

Lire la suite

Accélérer la rénovation francilienne

« Sans travaux de rénovation énergétique, près d’un logement francilien sur deux serait interdit à la location d’ici 2034 ». Tel est le message principal d’une récente publication de l’Institut Paris Région. Selon cette structure, 2,3 millions de résidences principales présentent en effet un diagnostic de performance énergétique (DPE) classé E, F ou G, soit 45 % du parc francilien. Le parc locatif privé est le plus concerné par les dispositions de la loi Climat et Résilience. Sans rénovation efficace, 745 000 logements pourraient être…

Lire la suite

La nouvelle stratégie énergétique dévoilée

« Aller deux fois plus vite dans le déploiement des énergies renouvelables ». Tel fut le message principal lancé le 22 septembre par Emmanuel Macron lors de l’inauguration du premier parc éolien en mer au large des côtes de Saint-Nazaire. Face à la crise énergétique et à la nécessité de « produire plus d’électricité » pour répondre à nos besoins grandissants, le Gouvernement a ainsi présenté un projet de loi d’accélération des EnR intégrant de nouvelles mesures afin de rattraper le retard de la France en la matière. Un retard…

Lire la suite

Vers une taxation des super-profits ?

« Nous allons proposer une contribution de solidarité pour les entreprises de combustibles fossiles, car toutes les sources d’énergie doivent contribuer à résoudre cette crise », a déclaré Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne lors d’une conférence de presse le 7 septembre dernier. Pour limiter les impacts de la crise énergétique actuelle, plusieurs mécanismes ont été avancés. Outre le plafonnement du prix du gaz russe, la Commission européenne souhaite également le faire pour les revenus des producteurs d’…

Lire la suite

Une taxonomie grise

Le 6 juillet dernier, le Parlement européen n’a pas pu s’opposer à l’inclusion des activités nucléaires et gazières spécifiques dans la taxonomie européenne. Celle-ci doit permettre de définir les investissements verts afin de favoriser la réorientation des flux financiers vers la transition écologique. Le travail de lobbying acharné mené par les industries du gaz fossile et du nucléaire depuis plus d’un an est ainsi parvenu à ses fins. Si 328 députés ont tout de même voté contre la résolution et « seulement » 278 députés pour, une majorité absolue de 353…

Lire la suite

Un appel à la sobriété trop tardif

Dans une tribune publiée par le Journal du Dimanche le 26 juin dernier, les dirigeants d’Engie, d’EDF et TotalEnergies ont demandé aux Français de consommer moins d’énergie. « Nous appelons à une prise de conscience et à une action collective et individuelle pour que chacun d’entre nous – chaque consommateur, chaque entreprise – change ses comportements et limite immédiatement ses consommations énergétiques, électriques, gazières et de produits pétroliers », écrivent-ils. Objectif principal : éviter les éventuels défauts d’approvisionnement…

Lire la suite

Une victoire en demi-teinte

Mercredi 8 juin, le Parlement européen était invité à se prononcer sur « Fit for 55 ». Élaboré par la Commission européenne, ce plan climat doit permettre à l’Union européenne d’atteindre ses objectifs climatiques : réduction d’au moins 55 % de ses émissions nettes de gaz à effet de serre par rapport au niveau de 1990 à l’horizon 2030 et neutralité carbone d’ici à 2050. Huit des quatorze propositions législatives étaient soumises au vote des parlementaires. Malgré un intense travail de lobbying mené par le secteur automobile, qualifié de « tsunami de lobbying » par Pascal…

Lire la suite