Le charbon au secours du système électrique ?

31 01 2022
Olivier Mary
Francois-AdobeStock

Pour pallier la faible disponibilité du parc nucléaire cet hiver, l’État étudie plusieurs options. Un projet de décret notamment vise à augmenter le plafond d’émission de gaz à effet de serre des installations de production d’électricité à partir de combustibles fossiles. Par conséquent, les deux dernières centrales à charbon françaises pourraient bien tourner à plein régime pendant deux mois.

La disponibilité du parc nucléaire français n’a jamais été aussi basse à cette période de l’année. Elle est évaluée par RTE entre 43 GW et 51 GW pour le mois de janvier. La crise sanitaire a empêché l’entretien normal de plusieurs installations. Cela a abouti à la mise en pause imprévue des deux réacteurs de Chooz pour des vérifications liées à la sûreté et par la prolongation de l’arrêt des deux réacteurs de Civaux pour la même raison. En tout, douze sont au point mort. Le gestionnaire de réseau a donc placé cet hiver sous vigilance. En cas de températures de 4°C en dessous des normales ou de situation de très faible production éolienne en Europe, RTE envisage des coupures ponctuelles pour les grands consommateurs industriels, la baisse de la tension sur les réseaux, voir des coupures ciblées de consommateurs. Pour éviter d’avoir recours à ces méthodes, le Gouvernement envisage de se tourner vers le charbon.

Vous avez lu 4% de l'article

Pour visualiser la suite du contenu, merci de vous connecter :

Une première exposition permanente sur le dérèglement climatique en France

05 06 2023
Léa Surmaire

Créée par la Cité des sciences et de l’industrie, l’exposition « Urgence climatique », avec le plus de pédagogie possible, dresse le bilan de nos émissions de gaz à effet de serre actuelles, explique les scénarios envisagés par les institutions nationales et internationales puis expose des moyens d’action.

Lire la suite

Aider la recherche à baisser ses émissions

15 05 2023
Olivier Mary

Labos 1point5 lance un nouvel outil d’accompagnement à la transition de la recherche publique baptisé Scénario 1point5. Cet instrument vise à aider les scientifiques à estimer et à réduire les émissions de gaz à effet de serre de leurs laboratoires.

Lire la suite

Hydrogène : un GES indirect à surveiller

24 04 2023
Olivier Mary

Si l’hydrogène est souvent présenté comme une brique essentielle de la transition énergétique, son impact sur le climat n’est pas nul. En se combinant à d’autres molécules, il a une influence sur les quantités de méthane et d’ozone présentes dans l’atmosphère. Pourtant, son développement raisonné serait bénéfique pour le climat.

Lire la suite