Un équilibre à trouver, des synergies à valoriser

06 11 2023
Clément Cygler
Alexugalek/Adobe Stock

La forêt, à travers ses filières de bois d’œuvre, de bois-énergie et de bois de construction, est indispensable pour parvenir à la neutralité carbone. Toutefois, ces différentes filières doivent se structurer ensemble, ce qui nécessite une vision systémique et la mise en place de stratégies défi nies conjointement.

Avec plus de 35 % de la consommation d’énergie primaire renouvelable en 2021, le bois-énergie est la première source renouvelable en France. La filière a donc un rôle majeur à jouer dans la décarbonation de certains secteurs d’activité et du mix énergétique d’ici à 2050. « Dans notre politique française, il y a un enjeu très fort autour de l’électrification des usages mais l’électricité ne pourra pas répondre à tous les problèmes. La biomasse est l’autre grande ressource renouvelable sur laquelle il faut compter », précise Julien Nyssen, président du Syndicat des énergies renouvelables (Ser). Si le bois-énergie paraît essentiel, c’est davantage la forêt dans son ensemble qui l’est afin d’atteindre la neutralité carbone. Pour cet objectif, la forêt permet de jouer sur différents leviers : celui de la séquestration naturelle de carbone via l’écosystème, celui du stockage de carbone dans les produits bois et enfin le levier de substitution de matériaux d’énergie fossile plus émetteurs de gaz à effet de serre (GES).

Vous avez lu 5% de l'article

Pour visualiser la suite du contenu, merci de vous connecter :

L’innovation dans les technologies durables toujours plébiscitée

28 05 2024
Léa Surmaire

Le 26 avril dernier, à l’occasion de la journée mondiale de la propriété intellectuelle, l’Offi ce européen des brevets et la Banque européenne d’investissement ont publié un rapport sur les innovations technologiques propres et durables. Zoom sur quelques points saillants.

Lire la suite

Un futur hôtel spa alimenté entièrement grâce à la géothermie

15 05 2024
Léa Surmaire

Trois forages géothermiques sont en cours à Haute-Isle. D’une capacité globale de 400 kW, la future installation devrait satisfaire tous les besoins de chaud et de froid d’un hôtel spa de 6 000 m2.

Lire la suite

Le Shift Project alerte sur l’emballement du numérique

30 04 2024
Olivier Mary

Le Shift Project publie deux rapports sur l’impact environnemental de technologies numériques encore émergentes : un sur les réseaux mobiles et l’autre sur les mondes virtuels. En se positionnant en amont de leur démocratisation, le cercle de réflexion émet des propositions pour orienter l’innovation et les choix technologiques en France.

Lire la suite