La règlementation ICPE renforce les exigences en formation de la méthanisation

22 09 2021
Philippe Bohlinger
Adobe Stock

Les récentes modifications de la rubrique ICPE n°2781 spécifique à la méthanisation introduisent des exigences jusqu’alors inexistantes en matière de formation. Une conférence organisée le 1er septembre dernier dans le cadre d’Expobiogaz à Metz a été l’occasion de détailler ce nouveau cadre règlementaire et de présenter les cursus d’ores-et-déjà mis en place par la filière.

Créée il y a onze ans, la rubrique ICPE n°2781 spécifique à la méthanisation évolue. Le 30 juin, trois arrêtés ministériels sont venus modifier les prescriptions applicables à ces unités de production de biogaz à partir de déchets organiques relevant du régime des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE). Le ministère de la Transition écologique y a notamment introduit des exigences en matière de formation ; une demande jusqu’alors inexistante. Une conférence organisée dans le cadre d’Expobiogaz, les 1 et 2 septembre à Metz, a permis de faire le point sur ces nouveaux enjeux. Jusqu’à présent, les seules formations imposées par voie règlementaire étaient celles dispensées par les constructeurs d’équipements dans le cadre de la directive européenne « machines ». Toutefois, ces formations demeurent limitées dans le temps et ne couvrent pas la totalité des thématiques : sécurité, biologie, exploitation/ maintenance, zonage Atex, etc.

Vous avez lu 1% de l'article

Pour visualiser la suite du contenu, merci de vous connecter :

Comment l’injection de gaz renouvelables transforme les réseaux

04 10 2021
Thomas Blosseville

Hydrogène, pyrogazéification, gazéification hydrothermale… Les réseaux de gaz se préparent à l’émergence de nombreuses filières. Mais pourront-ils vraiment les accueillir dans toute leur diversité ?

Lire la suite

Hydrolien : la filière française vogue vers un changement d’échelle

23 09 2021
Clément Cygler

Démonstrateurs, fermes pilotes et bientôt fermes commerciales ? Depuis quelques années, le nombre de projets sur l’hydrolien a fortement progressé en France, relançant par la même la filière. Tous les acteurs attendent désormais un petit coup de pouce de l’État afin de mieux prendre en compte cette énergie océanique dans sa politique.

Lire la suite