Trane chauffe son usine vosgienne grâce à une PAC électrique

17 04 2023
Philippe Bohlinger
Philippe Bohlinger
L’installation thermique de Charmes recourt à une technologie dite « en cascade », combinant trois PAC « air-eau » à deux PAC « eau-eau ».

Le spécialiste des solutions de chauffage, ventilation et climatisation Trane France a substitué une PAC électrique de 1 200 kW à ses chaudières au gaz pour chauffer les 18 000 m² de son usine de Charmes dans les Vosges.

La cheminée qui évacuait jusqu’à présent les fumées des anciennes chaudières au gaz a symboliquement été repeinte en vert. Le spécialiste des solutions de chauffage, ventilation et climatisation Trane France a inauguré fin 2022 sur son site de Charmes une pompe à chaleur (PAC) électrique destinée à chauffer ses locaux, une solution thermique qui, si elle est plutôt courante dans l’habitat, demeure bien moins habituelle dans l’industrie. L’équipement d’une puissance de 1 200 kW est destiné à chauffer les 18 000 m² de locaux tout en contribuant à la transition énergétique du site : l’installation soustrait 1 800 tonnes de CO2 par an au bilan carbone de l’entreprise, apportant ainsi sa pierre aux objectifs de neutralité carbone à l’horizon 2050 de sa maison mère, l’Américain Trane Technologies.

Par ailleurs, le rendement énergétique de la PAC, annoncé comme quatre fois supérieur à celui d’une chaudière au gaz, représente un gain économique substantiel. Quoi de plus naturel finalement pour un fabricant de PAC que de choisir une solution de sa fabrication pour chauffer son usine ? Le groupe connu pour ses marques Trane et Thermo King emploie en effet 800 personnes dans les Vosges dans la fabrication d’équipements de PAC de puissance intermédiaire et de grande puissance (de 40 kW à 3 600 kW) pour le marché de l’industrie et du tertiaire.

Vous avez lu 5% de l'article

Pour visualiser la suite du contenu, merci de vous connecter :

Grims stocke la chaleur par changement de phase

20 01 2024
Thomas Blosseville

La société Grims Énergies a développé avec le CEA de Grenoble une technologie de stockage thermique pour les réseaux urbains et l’industrie.

Lire la suite

De l’hydrogène pour décarboner la sidérurgie

16 01 2024
Léa Surmaire

À Dunkerque, ArcelorMittal a investi dans une unité de réduction du minerai de fer, fonctionnant notamment à l’hydrogène, et dans des fours à arc électrique. Au Japon, les recherches se tournent vers l’injection d’hydrogène directement dans les hauts fourneaux.

Lire la suite

Pastillerie de Vichy, dix ans d’économies

24 11 2023
Olivier Mary

La pastillerie de Vichy met en œuvre depuis plus d’une décennie une politique d’économies d’énergie. Elle a notamment fortement réduit ses consommations de gaz en misant sur l’électrification de ses procédés de production. Elle a également revu son organisation interne.

Lire la suite