Nouveau rapport du Giec : S’adapter pour éviter le pire

16 03 2022
Olivier Mary
Aulia Erlangga-CIFOR
Si la hausse globale des températures s’avère supérieure à 1,5°C, le risque de pertes sur les cultures dans différentes grandes régions augmentera, menaçant les chaînes d’approvisionnement mondiales.

Le Giec vient de publier son rapport sur les impacts du changement climatique et l’adaptation à ses conséquences. Il détaille les risques sur les écosystèmes et les sociétés humaines. Sans surprise, il est bien plus alarmiste que la précédente édition publiée en 2014 lors du cinquième cycle d’évaluation.

« Le changement climatique constitue une menace pour le bien-être de l’homme et la santé de la planète. […] Tout nouveau retard dans la mise en oeuvre d’une action préventive concertée et mondiale en matière d’adaptation et d’atténuation nous fera rater une fenêtre d’opportunités brève, se refermant rapidement et permettant de sécuriser un avenir vivable et durable pour tous », prévient le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) dans le rapport rédigé par le groupe de travail II du sixième cycle d’évaluation (AR6). Publié le 28 février, ce rapport détaille les impacts du changement climatique sur les écosystèmes et les sociétés et évoquent des stratégies pour s’y adapter.

Plus de 34 000 articles scientifiques ont été compilés par 270 auteurs pour parvenir à ces conclusions. Si elles résonnent avec celles du précédent cycle d’évaluation, elles alertent sur le fait que les effets du réchauffement sont désormais généralisés et souvent irréversibles. Ils causent déjà des victimes et des morts partout dans le monde. Les épisodes météorologiques de plus en plus extrêmes et fréquents sont maintenant attribués sans hésitation au changement climatique.

Vous avez lu 2% de l'article

Pour visualiser la suite du contenu, merci de vous connecter :

Les rejets de méthane bien plus hauts qu’annoncé

17 03 2022
Olivier Mary

Selon le « Global Methane Tracker » publié par l’Agence internationale de l’énergie, les émissions de méthane du secteur de l’énergie sont supérieures de 70 % par rapport aux chiffres officiels compilés par les états.

Lire la suite

Malgré la crise, les investissements climat se maintiennent

15 02 2022
Olivier Mary

I4CE publie son nouveau panorama des financements climat. Cette édition a la particularité de répertorier les investissements dans un contexte de crise sanitaire. Ils se sont maintenus grâce à l’action publique mais restent bien insuffisants par rapport aux objectifs nationaux. Il manque entre 13 et 15 milliards d’euros par an jusqu’en 2023, et environ le double jusqu’en 2028.…

Lire la suite

Le charbon au secours du système électrique ?

31 01 2022
Olivier Mary

Pour pallier la faible disponibilité du parc nucléaire cet hiver, l’État étudie plusieurs options. Un projet de décret notamment vise à augmenter le plafond d’émission de gaz à effet de serre des installations de production d’électricité à partir de combustibles fossiles. Par conséquent, les deux dernières centrales à charbon françaises pourraient bien tourner à plein régime…

Lire la suite