L’osmotique, nouvelle EnR compétitive s’installe sur le Rhône

22 03 2022
Simon Philippe
CNR
Le potentiel osmotique du Rhône s’élève à entre 4 et 5 TWh, d’après Sweetch Energy, soit deux fois la consommation annuelle de Marseille.

Depuis quelques années, la Compagnie nationale du Rhône mise sur les énergies renouvelables. Son dernier pari, l’énergie osmotique. Grâce à un procédé porté par la start-up française Sweetch Energy, le fleuve pourrait devenir une source d’énergie renouvelable et permanente.

De l’eau et du sel. Ces deux indispensables de toute table de salle à manger pourraient bien devenir une partie intégrante du mix énergétique. Et ce grâce au partenariat entre la Compagnie nationale du Rhône (CNR) et la start-up bretonne Sweetch Energy qui développe une technologie permettant de transformer l’énergie osmotique en électricité.

« Ce qu’il faut comprendre, c’est que l’objectif de notre technologie est de capturer l’énergie de mélange qui se crée quand deux flux avec des niveaux de salinité différents se rencontrent », précise Nicolas Heuzé, directeur général et co-fondateur de Sweetch Energy. Si le principe est connu depuis longtemps, les technologies voulant utiliser les lois de l’osmose comme source d’énergie ont longtemps été boudées. Jusque-là, deux stratégies sont principalement utilisées, l’électrodialyse inverse (RED) et l’osmose à pression retardée (PRO). Ces dernières sont cependant confrontées à deux problèmes majeurs, leur coût élevé et leur efficacité assez faible.

Vous avez lu 2% de l'article

Pour visualiser la suite du contenu, merci de vous connecter :

« La crise ukrainienne pourrait accélérer les EnR européennes », estime Emmanuel Grand

05 04 2022
Simon Philippe

L’invasion de l’Ukraine par la Russie se poursuit déstabilisant toujours plus les marchés de l’énergie. Emmanuel Grand, économiste spécialisé dans le secteur de l’énergie du cabinet de conseil FTI Consulting, revient pour Énergie Plus sur les conséquences de cette guerre, qui pourrait permettre à l’Europe de déployer plus rapidement le renouvelable, avec potentiellement plus de…

Lire la suite

Des solutions diverses mais complémentaires pour traiter les émissions résiduelles

05 04 2022
Clément Cygler

Reforestation, gestion optimisée des sols, captage direct dans l’air, bioénergie… Plusieurs solutions existent ou sont en cours de développement pour réduire les émissions résiduelles incompressibles de carbone. Chacun de ces procédés jouera un rôle vital et complémentaire.

Lire la suite