Aéroport Marseille Provence, une stratégie énergétique bien définie

26 01 2022
Clément Cygler
Mike Fouque_AdobeStock

L’Aéroport Marseille Provence s’est fixé comme but d’atteindre l’autosuffisance énergétique et la neutralité carbone au cours de cette décennie. Plusieurs grands projets ont été lancés pour y parvenir, que ce soit pour optimiser les consommations d’énergies ou pour produire sa propre électricité.

Si l’Aéroport Marseille Provence (AMP) est le premier aéroport régional en fret express et le deuxième en termes de trafic passagers, il se veut également à la pointe de la lutte contre le changement climatique. À l’instar de 90 autres aéroports européens, l’AMP s’est engagé à atteindre la neutralité carbone d’ici 2030. « L’aéroport s’est positionné pour parvenir à de l’autosuffisance énergétique, c’est-à-dire dans un premier temps produire l’équivalent des consommations de l’aéroport. Ensuite arriver au net zéro carbone au plus tard en 2030, voire 2027 », précise William Colo, directeur de projets à l’AMP. Si ces objectifs peuvent paraître ambitieux, la démarche planifiée est, elle, bien réelle.

Plusieurs actions ont été soit planifiées, soit déjà lancées pour diminuer les émissions de CO2 que l’AMP peut maîtriser. La première brique de cette stratégie est le remplacement de la centrale de production thermo-frigorifique. Mis en demeure en 2017 par la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal), l’AMP devait en effet mettre en conformité cet équipement ICPE soumis à déclaration. Ainsi, début juillet 2021, après un an de travaux, une toute nouvelle centrale a été mise en service.

Vous avez lu 1% de l'article

Pour visualiser la suite du contenu, merci de vous connecter :

Un quartier d’Issy chauffé et refroidi grâce à la géothermie

15 05 2022
Olivier Mary

Le complexe Issy Coeur de ville, en cours de construction à Issy-les-Moulineaux sur plus de 100 000 m², se veut exemplaire. Énergie, végétalisation, mobilités et gestion de l’eau ont été pensées pour le rendre peu émetteur en carbone. Le réseau géothermique développé par Engie Solutions alimente ses besoins en chaleur et en froid à plus de 70 %.

Lire la suite

Éolien flottant : mutualiser les ancres pour réduire les coûts ?

15 05 2022
Olivier Mary

L’éolien flottant reste une technologie émergente. Des questions demeurent pour faire baisser ses coûts, en particulier en utilisant des systèmes d’ancrages mutualisés. Pour juger de la pertinence d’une telle technologie, le projet de R&D collaboratif Mutanc a été lancé en septembre 2021. Il rendra ses conclusions en 2024.

Lire la suite

Le photovoltaïque bénéfique pour les prairies ?

15 05 2022
Simon Philippe

Si la France veut atteindre ses objectifs de neutralité carbone, le solaire doit prendre de l’ampleur. Dans ce cadre, l’agrivoltaïsme semble être une solution d’avenir. Une expérimentation menée par l’Inrae cherche à comprendre les effets du photovoltaïque sur les écosystèmes et les résultats préliminaires sont positifs.

Lire la suite