Aéroport Marseille Provence, une stratégie énergétique bien définie

26 01 2022
Clément Cygler
Mike Fouque_AdobeStock

L’Aéroport Marseille Provence s’est fixé comme but d’atteindre l’autosuffisance énergétique et la neutralité carbone au cours de cette décennie. Plusieurs grands projets ont été lancés pour y parvenir, que ce soit pour optimiser les consommations d’énergies ou pour produire sa propre électricité.

Si l’Aéroport Marseille Provence (AMP) est le premier aéroport régional en fret express et le deuxième en termes de trafic passagers, il se veut également à la pointe de la lutte contre le changement climatique. À l’instar de 90 autres aéroports européens, l’AMP s’est engagé à atteindre la neutralité carbone d’ici 2030. « L’aéroport s’est positionné pour parvenir à de l’autosuffisance énergétique, c’est-à-dire dans un premier temps produire l’équivalent des consommations de l’aéroport. Ensuite arriver au net zéro carbone au plus tard en 2030, voire 2027 », précise William Colo, directeur de projets à l’AMP. Si ces objectifs peuvent paraître ambitieux, la démarche planifiée est, elle, bien réelle.

Plusieurs actions ont été soit planifiées, soit déjà lancées pour diminuer les émissions de CO2 que l’AMP peut maîtriser. La première brique de cette stratégie est le remplacement de la centrale de production thermo-frigorifique. Mis en demeure en 2017 par la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal), l’AMP devait en effet mettre en conformité cet équipement ICPE soumis à déclaration. Ainsi, début juillet 2021, après un an de travaux, une toute nouvelle centrale a été mise en service.

Vous avez lu 1% de l'article

Pour visualiser la suite du contenu, merci de vous connecter :

La géothermie de surface dans l’attente d’un plan ambitieux

19 01 2023
Philippe Bohlinger

La ministre de la Transition énergétique a annoncé le 5 décembre dernier un plan national en faveur de la géothermie de surface. La chaleur renouvelable puisée jusqu’à 200 mètres de profondeur grâce à cette technologie pourrait représenter d’ici vingt ans la consommation annuelle française de gaz russe en 2021.

Lire la suite

Produira-t-on un jour de l’électricité depuis l’espace ?

22 12 2022
Olivier Mary

Depuis une dizaine d’années, les agences spatiales s’intéressent aux centrales solaires orbitales. Elles permettraient de produire de l’électricité depuis l’espace. Les freins technologiques et financiers restent très nombreux malgré un coût d’accès à l’espace en baisse. Si des projets pourraient voir le jour d’ici 2040-2050, cette technologie relève…

Lire la suite

Un nouveau réseau bas carbone au Futuroscope

20 12 2022
Léa Surmaire

Cet été, dans le cadre de son plan neutralité carbone en 2025, le Futuroscope a inauguré un nouveau réseau de chauffage et de climatisation bas carbone pour l’extension de son parc. Il utilise notamment la géothermie.

Lire la suite