Concilier éolien offshore et biodiversité, un défi surmontable

17 11 2021
Ailes marines
Installation du parc éolien "Ailes marines" dans la baie de Saint-Brieuc.

Un rapport du Conseil national de protection de la nature (CNPN) alerte sur les potentiels impacts de l’éolien sur la biodiversité marine. Accommoder les besoins de cette énergie propre et la sauvegarde de l’environnement est possible, à condition de bien s’y préparer.

D’ici la fin de la décennie, l’éolien en mer devrait devenir l’un des piliers de la production d’énergie renouvelable en France. Comme l’a récemment présenté le Réseau de transport d’électricité (RTE) dans ses « Futurs énergétiques 2050 », la part de l’éolien offshore dans le mix énergétique français ne va cesser d’augmenter dans les années à venir. En effet, les scénarios envisagés par le RTE prévoient une production d’électricité de l’éolien en mer comprise entre 20 GW, pour le plus réservé, et 60 GW pour le plus optimiste à l’horizon 2050, contre 0 GW aujourd’hui.

Vous avez lu 2% de l'article

Pour visualiser la suite du contenu, merci de vous connecter :

Les rejets de méthane bien plus hauts qu’annoncé

17 03 2022
Olivier Mary

Selon le « Global Methane Tracker » publié par l’Agence internationale de l’énergie, les émissions de méthane du secteur de l’énergie sont supérieures de 70 % par rapport aux chiffres officiels compilés par les états.

Lire la suite

Nouveau rapport du Giec : S’adapter pour éviter le pire

16 03 2022
Olivier Mary

Le Giec vient de publier son rapport sur les impacts du changement climatique et l’adaptation à ses conséquences. Il détaille les risques sur les écosystèmes et les sociétés humaines. Sans surprise, il est bien plus alarmiste que la précédente édition publiée en 2014 lors du cinquième cycle d’évaluation.

Lire la suite

Malgré la crise, les investissements climat se maintiennent

15 02 2022
Olivier Mary

I4CE publie son nouveau panorama des financements climat. Cette édition a la particularité de répertorier les investissements dans un contexte de crise sanitaire. Ils se sont maintenus grâce à l’action publique mais restent bien insuffisants par rapport aux objectifs nationaux. Il manque entre 13 et 15 milliards d’euros par an jusqu’en 2023, et environ le double jusqu’en 2028.…

Lire la suite