À Marseille, Eiffage teste des quartiers bas carbone

27 11 2023
Léa Surmaire
Eiffage

Le groupe de BTP lancera l’année prochaine le chantier de son deuxième démonstrateur dans la cité phocéenne, Smart’seille Odyssée. Celui-ci a pour objectif d’explorer la faisabilité technique et financière de solutions visant à répondre aux enjeux de transition écologique, d’adaptation au changement climatique et de mixité sociale.

Sur une friche gazière de 2,9 hectares au nord-ouest de Marseille, juste à côté de son premier démonstrateur Smartseille dit « Îlot Allar », le groupe Eiffage en conçoit actuellement un second nommé « Smart’seille Odyssée ». Tous deux font partie d’Euroméditerranée, l’une des plus importantes opérations de renouvellement urbain d’Europe du Sud. En cours depuis 1995, elle est portée dans le cadre d’une opération d’intérêt nationale (OIN) par l’aménageur Euroméditerranée sur une superficie totale de 480 ha. Tout d’abord centrée sur 310 ha dans le quartier de la Joliette, elle a été étendue en 2007 sur 170 ha supplémentaires vers le nord de la ville sur un espace compris entre le quartier des Crottes, le marché aux puces et la zone arrière portuaire. C’est là que se trouvent les deux démonstrateurs de la filiale Eiffage Immobilier.

Le premier, dont le dernier immeuble a été livré en janvier 2023, dispose d’une surface plancher de 58 000 m2. À sa livraison complète en 2028, Smart’seille Odyssée sera légèrement plus petit, avec une surface de plancher de 45 000 m2 (hors équipements). Plus de 18 000 m2 seront consacrés à environ 270 logements, à peu près autant à des bureaux et plus de 9 000 m2 à des commerces. Un gymnase public complètera l’ensemble.

Eiffage Smartseile
Crédits : Eiffage


 

Vous avez lu 2% de l'article

Pour visualiser la suite du contenu, merci de vous connecter :

La performance énergétique à travers le prisme des données bancaires

15 02 2024
Clément Cygler

Une étude du Conseil d’analyse économique met en avant les écarts entre la consommation énergétique prédite par le diagnostic de performance énergétique et la consommation réelle des ménages. Pointés du doigt, les effets comportementaux doivent être mieux évalués afin d’améliorer la fiabilité de cet indicateur.

Lire la suite

Opéra de Paris : la transition sur le devant de la scène

08 02 2024
Clément Cygler

Depuis près d’une décennie, l’Opéra national de Paris mène des actions visant à limiter son impact environnemental. L’élaboration d’un plan de sobriété a permis d’accélérer ces démarches, en jouant notamment sur trois grands leviers : les usages, l’exploitation technique et le bâti.

Lire la suite

Lumière sur les économies de La Défense Arena

05 02 2024
Olivier Mary

Après avoir travaillé sur le chauffage, la climatisation et la sensibilisation des salariés, Paris La Défense Arena a réalisé cet été des travaux de remplacement de 5 400 luminaires, menés par l’entreprise Sylvania. Sur ce poste, la consommation a baissé de 50 % et des optimisations sont encore possibles.

Lire la suite