Le soleil chauffe la ville de Pons

15 07 2022
Olivier Mary
Newheat

Une centrale solaire thermique alimente depuis un an le réseau de chaleur de la ville de Pons. Elle vient compléter une chaufferie biomasse et remplace en partie des chaudières à gaz. Grâce à cette nouvelle installation, le réseau atteint un taux d’énergie renouvelable d’environ 90 %.

Depuis 2010, la ville de Pons, en Charente-Maritime, est équipée d’un réseau de chaleur. Géré jusqu’en 2032 par Dalkia dans le cadre d’une délégation de service public, il est alimenté depuis le départ par une chaufferie biomasse de 2,5 MW qui brûle des plaquettes forestières et des déchets de bois non traités. Il dessert en chauffage et en eau chaude sanitaire trois établissements scolaires (dont le lycée Émile Combes et son internat, plus grand consommateur de la ville), ainsi que le centre de secours SDIS 17, la salle des fêtes, l’hôtel de ville, la piscine, le gymnase et des foyers pour étudiants et retraités.

La chaufferie bois couvre la majorité de la consommation en hiver mais arrive à son minimum technique en été : trois chaudières à gaz (deux de 1,4 MW et une de 2 MW) prennent alors le relai entre mai et septembre. C’est pour se passer de gaz pour des raisons économiques et écologiques qu’une centrale solaire thermique a été mise en service par Newheat en juillet dernier sur une friche jouxtant la chaufferie de Dalkia. L’entreprise bordelaise est également en charge de son exploitation pour les 25 prochaines années. Depuis l’installation de la centrale, le réseau de chaleur atteint un taux d’énergie renouvelable de 90 % sur l’année, contre 73 % auparavant.

Vous avez lu 4% de l'article

Pour visualiser la suite du contenu, merci de vous connecter :

Importations d’hydrogène : de nombreux défis à relever

17 04 2024
Léa Surmaire

Selon France Hydrogène, qui a synthétisé différents rapports, de nombreuses incertitudes planent sur les volumes d’hydrogène vert ou décarboné disponibles à l’import mais aussi sur les moyens de les acheminer.

Lire la suite

Un chauffage « trois en un » dans le neuf quatre

16 04 2024
Thomas Blosseville

Un projet de rénovation globale, coordonné par la société Hellio, a permis à une copropriété de réaliser un saut de trois classes énergétiques. Une performance surtout due à l’installation d’un mode de chauffage innovant, combinant pompes à chaleur, solaire et gaz naturel.

Lire la suite

Stockage intersaisonnier : des technologies à développer

29 03 2024
Clément Cygler

Si les systèmes de stockage intersaisonnier de chaleur sont assez connus en Allemagne, aux Pays-Bas ou dans les pays nordiques, ils restent encore beaucoup trop confidentiels sur le territoire français. Pourtant, de par leurs caractéristiques et avantages, ces solutions pourraient facilement trouver leur place. L’Académie des technologies a émis cinq recommandations pour y…

Lire la suite