Le marché mondial des batteries en plein essor

17 02 2022
Clément Cygler
EDF

Pour parvenir à la neutralité carbone, le développement de nouvelles flexibilités, notamment les batteries, est une condition indispensable. L’apparition d’applications de stockage stationnaire et surtout l’attrait de plus en plus grand pour les véhicules électriques pourraient favoriser l’essor des batteries.

De nombreux pays – plus d’une cinquantaine – se sont lancés dans la course à la neutralité carbone. Pour l’emporter, un développement massif des énergies renouvelables est attendu ces prochaines décennies, en particulier le solaire photovoltaïque et l’éolien. Cette part croissante et conséquente d’énergie renouvelable, de nature intermittente, nécessitera le développement concomitant de nouvelles flexibilités pour assurer la stabilité des réseaux électriques. Plusieurs solutions d’ajustement et d’équilibre existent, telles que le pilotage de la consommation, le développement d’interconnexions et le recours à des dispositifs de stockage. Parmi ces derniers, on peut citer les stations de transfert d’énergie par pompage (Step) qui est la technologie actuellement dominante, le stockage par air comprimé, les volants d’inertie, le power-to-gas et bien sûr les batteries, qu’elles soient pour des applications stationnaires ou d’électromobilité.

Vous avez lu 2% de l'article

Pour visualiser la suite du contenu, merci de vous connecter :

Un verre de bouteille en voie de décarbonation

06 10 2022
Clément Cygler

D’ici 2030, Verallia vise à réduire de 46 % ses émissions de CO2. Un objectif ambitieux et cohérent pour s’inscrire dans une trajectoire de limitation du changement climatique à 1,5°C. Trois grands axes de travail sont étudiés, notamment la fusion électrique.

Lire la suite

Une piste pour valoriser le SF6

01 10 2022
Olivier Mary

Le SF6 utilisé dans la filière électrique est un très puissant gaz à effet de serre. Si des alternatives sont recherchées, de grandes quantités sont toujours utilisées et restent présentes dans de nombreuses installations. Des scientifiques sont en train de mettre au point une méthode pour le valoriser.

Lire la suite

Les diamants, semi-conducteurs de luxe pour l’instant

24 03 2022
Simon Philippe

Si le silicium est aujourd’hui la star des semi-conducteurs, le diamant pourrait bien le remplacer dans les prochaines décennies. Avec des capacités électroniques et thermiques supérieures, cette substitution offre de nombreuses possibilités dans le transport d’électricité, la bionique ou l’aéronautique. Du moins, si le coût de ce matériau baisse.

Lire la suite