Le changement climatique menace l’hydroélectricité en Amérique Latine

10 05 2021
Olivier Mary
D.R.
Actuellement, l’hydroélectricité représente plus de 50 % de la production d’électricité au Costa Rica, au Pérou, au Brésil ou en Uruguay. Elle dépasse même les 70 % au Panama, en Équateur et au Paraguay.

En Amérique Latine, les barrages sont la source principale d’électricité dans la plupart des pays. Avec la nécessité de se décarboner, Ils devraient prendre encore plus de place dans leurs bouquets énergétiques. Mais le changement climatique pourrait gêner l’essor de la filière.

L’ hydroélectricité assure 45 % de la production électrique en Amérique latine. D’ici le milieu du siècle, cette part devrait encore augmenter pour suivre la demande sans dégrader les émissions de gaz à effet de serre (GES) de ces États. Cependant, le changement climatique qui se traduit par la hausse des températures, la fluctuation des pluies, la fonte des glaciers ou encore l’augmentation de la fréquence des événements météorologiques extrêmes, pourrait avoir des impacts significatifs sur la production des barrages.
Afin de mieux les caractériser, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) vient de publier un rapport. Il évalue les impacts climatiques sur plus de 86 % de la capacité hydroélectrique installée, en se concentrant sur les treize pays (1) les plus équipés en barrages. L’évaluation est basée sur trois scénarios de réchauffement différents: en dessous de 2 °C, en dessous de 3 °C et au-dessus de 4 °C.

Vous avez lu 2% de l'article

Pour visualiser la suite du contenu, merci de vous connecter :

De l’hydroélectricité dans les tuyaux

13 03 2023
Clément Cygler

Sur la commune de Salles (79), Soc installera et testera à partir de mi 2023, une centrale de conversion hydroélectrique innovante. Si les résultats sont concluants, cette solution qui assure la double fonction de pompage et de turbinage, pourrait trouver place dans de nombreux sites de gestion de l’eau.

Lire la suite

Peindre son toit en blanc, une solution qui séduit de plus en plus ?

01 03 2023
Léa Surmaire

Depuis son arrivée en France à la fin des années 2010, le « cool roofing », le fait de peindre son toit en blanc, poursuit son développement. L’Ademe n’est toutefois pas convaincue par la pratique.

Lire la suite

Un plan national pour dynamiser la filière géothermique

28 02 2023
Clément Cygler

Si la géothermie est rarement prise en compte dans les politiques énergétiques nationales, comme c’est une nouvelle fois le cas dans la loi d’accélération des énergies renouvelables, elle fait désormais l’objet d’un plan national d’actions.

Objectif : doubler le nombre de pompes à chaleur géothermiques d’ici 2025 et augmenter de 40 % le nombre de…

Lire la suite