Efficacité énergétique et confort pour les plus précaires

21 12 2023
Caroline Kim-Morange
Yann Levy/Fondation abbé Pierre

Favoriser l’émergence de logements confortables et très performants sur le plan énergétique, tout en étant accessibles à la location pour les plus modestes : c’est l’objectif du programme Toits d’abord imaginé par la Fondation Abbé Pierre. Il est reconduit et amplifié sur 2024-2026.

Une initiative de soutien à la construction de logements très sociaux existe depuis le milieu des années 2000 à la Fondation Abbé Pierre. En 2012, cette action a été reconnue programme de lutte contre la précarité énergétique au titre de la loi Grenelle 2 sous le nom Toits d’abord. Ce dernier est donc devenu éligible au dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE). Son principe est de faciliter la mise sur le marché d’un parc locatif très performant sur le plan énergétique mais aussi très abordable.

Pour cela, « il faut que le reste à charge du loyer des ménages soit le plus faible possible », indique Florian Huyghe, responsable du secteur Offre nouvelle de logements de la Fondation et notamment du programme Toits d’abord. Ce dernier apporte ainsi en premier lieu une contribution financière aux porteurs de projets de rénovation ou de construction de bâtiments résidentiels, c’est-à-dire à une centaine de structures locales (bailleurs ou associations) réparties dans toutes la France. En second lieu, il offre un soutien en ingénierie.

Vous avez lu 4% de l'article

Pour visualiser la suite du contenu, merci de vous connecter :

	CEE

CEE

Mutualiser la logistique des artisans et commerçants

21 12 2023
Léa Surmaire

Entre 2023 et 2026, le programme Marguerite vise à optimiser les flux urbains de marchandises réalisés par des artisans et des commerçants en compte propre. Premier objectif ? En accompagner 1 800 dans la transformation de leurs pratiques logistiques.

Lire la suite

« Les industriels connaissent peu les opérations spécifiques »

21 12 2023
Léa Surmaire

Quentin Despres est consultant en efficacité énergétique pour le cabinet de conseil en optimisation de performance Epsa. Il détaille les critères d’éligibilité et la méthode de calcul des opérations spécifiques, un volet du dispositif des certificats d’économies d’énergie qui affiche encore de nombreuses limites.

Lire la suite

CEE et agriculture : une nouvelle dynamique

21 12 2023
Olivier Mary

Si le secteur agricole n’est pas le plus actif concernant les certificats d’économies d’énergie, il connaît actuellement un renouveau : les révisions et créations de fiches ont été plus nombreuses en 2023 et cette tendance va se poursuivre en 2024.

Lire la suite