GRTgaz et RTE estiment les besoins en infrastructures d’hydrogène et d’électricité

10 08 2023
Léa Surmaire
RTE et GRTgaz
Infrastructure de stockage et de réseau d’hydrogène considérée dans le scénario de référence

Selon les gestionnaires de réseaux, connecter les bassins de production et de consommation d’hydrogène avec du stockage serait rentable. En revanche, optimiser la localisation des électrolyseurs en fonction des installations électriques revêt un intérêt limité à court terme.

En France, la production d’hydrogène par électrolyse de l’eau est vouée à se développer. La Stratégie nationale bas carbone publiée en 2020 (SNBC 2) prévoyait un volume de 1 000 kilotonnes par an à l’horizon 2050. De plus, conformément aux ambitions du paquet « Fit for 55 », le Gouvernement envisage une accélération de ces objectifs, avec une production de 600 kt/an dès 2030. Cette stratégie, pour RTE et GRTgaz, soulève des interrogations sur les besoins en infrastructures de transport et de stockage d’hydrogène et d’électricité. Dans une étude parue en juillet dernier, les gestionnaires de réseaux ont donc comparé les coûts et les bénéfices de leurs développements en modélisant différentes configurations. Pour ce faire, ils ont considéré que la France ne serait pas structurellement importatrice ou exportatrice de molécules d’hydrogène et que son seul mode de production serait l'électrolyse de l’eau.

Vous avez lu 5% de l'article

Pour visualiser la suite du contenu, merci de vous connecter :

Importations d’hydrogène : de nombreux défis à relever

17 04 2024
Léa Surmaire

Selon France Hydrogène, qui a synthétisé différents rapports, de nombreuses incertitudes planent sur les volumes d’hydrogène vert ou décarboné disponibles à l’import mais aussi sur les moyens de les acheminer.

Lire la suite

Un chauffage « trois en un » dans le neuf quatre

16 04 2024
Thomas Blosseville

Un projet de rénovation globale, coordonné par la société Hellio, a permis à une copropriété de réaliser un saut de trois classes énergétiques. Une performance surtout due à l’installation d’un mode de chauffage innovant, combinant pompes à chaleur, solaire et gaz naturel.

Lire la suite

Stockage intersaisonnier : des technologies à développer

29 03 2024
Clément Cygler

Si les systèmes de stockage intersaisonnier de chaleur sont assez connus en Allemagne, aux Pays-Bas ou dans les pays nordiques, ils restent encore beaucoup trop confidentiels sur le territoire français. Pourtant, de par leurs caractéristiques et avantages, ces solutions pourraient facilement trouver leur place. L’Académie des technologies a émis cinq recommandations pour y…

Lire la suite